Association
des Bibliothécaires
de France

Prix Sorcières - Lauréats 2018

  mise à jour le 12 janvier 2018

   


La remise des prix Sorcières 2018 aura lieu le samedi 10 mars au Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon.

 

[cliquer pour agrandir]
Illustration Isabelle Simler


Carrément Beau Mini

LAURÉAT

Profession Crocodile
Giovanna Zoboli
Ill. Mariachiara Di Giorgio
Ed. Les Fourmis rouges

Comme chaque matin, Crocodile est tiré du sommeil par la sonnerie stridente du réveil-matin. Enfiler ses pantoufles, faire jaillir le soleil en ouvrant les rideaux et s’attabler, pain tranché, tartines de confiture, café au lait… Il ne manque maintenant plus que la cravate et le chapeau sur la tête: le voilà prêt! Commence alors un long périple à travers la ville et les gens. Mais où s'en va Crocodile?… Une histoire sans paroles, étonnamment animée, bruissante, faite des mille sons et odeurs de la rue : l'eau qui jaillit sous la roue des voitures, les freins du métro mêlés à la foule confinée, les uns baillent, les autres sourient. Fée, punk, croqueur de chips et girafe à lunettes, les fleurs de la rue, le poulet rôti encore fumant, les amoureux sur un banc, les oiseaux qui jaillissent et un bouquet de fleurs déposé là... Tant de délicieuses petites choses traversées au quotidien, tant de curiosités à dénicher au cœur des images et qui font la vie de tant d'entre nous. L'auteure et l'illustratrice ont mis toute la poésie du monde dans cet album.

 

NOMINÉS

Minute papillon !
Gaëtan Dorémus
Ed. Rouergue

 

 

 

 

Blanc
Margaux Othats
Ed. Magnani

 

 

 

 

Le renard et l’étoile
Coralie Bickford-Smith et Marie Ollier
Ed. Gallimard

 

 

 

 

Doux rêveurs
Isabelle Simler
Ed. Courtes et longues

 

 


 


Carrément Beau Maxi

LAURÉAT

Le jardin du dedans dehors
Chiara Mezzalama
Ill. Régis Lejonc
Ed. Les éditions des éléphants

Avec son trait épais, ses couleurs riches, l’image de couverture attire, de même que le format du livre, l’épaisseur du papier. Mais derrière cette image de carte postale – frère et sœur se tenant par la main dans un décor chatoyant – la terreur gronde en rouge et noir. Chiara Mezzalama, l’auteure-narratrice, explique: son père devient en 1980 ambassadeur d’Italie en Iran alors que le pays subit la révolution islamique et l’invasion irakienne. Le jardin de l’ambassade devient un paradis pour les jeux qu’elle partage avec son frère, sans qu’ils ignorent toutefois la guerre de l’autre côté. Un jour un garçon venant du «dehors» entre dans le jardin. Tandis que le frère vit cette intrusion comme dangereuse, la soeur y voit l'occasion de se faire un nouvel ami. L'opposition des deux mondes des personnages passe par un code couleur simple mais efficace: des teintes vertes pour signifier le jardin, l'intérieur, la sécurité, et les nuances de rouge pour souligner le danger et la violence de ce qui se passe dans le reste du pays. Une très belle histoire d'amitié qui fait fi des frontières et des préjugés et contre laquelle rien, pas même la guerre la plus crasse qui soit, ne peut quoi que ce soit.

 

NOMINÉS

D’entre les ogres
Gilles Baum
Ill. Thierry Dedieu
Ed. Seuil

 

 

 

 

Dedans-Dehors
Anne-Margot Ramstein et Matthias Arégui
Ed. Albin Michel

 

 


 

 

La leçon
Michaël Escoffier
Ill. Kris Di Giacomo
Ed. Frimousse

 



 

L’ascension de Saussure
Pierre Zenzius
Ed. Rouergue

 

 

 

 

 


Carrément Passionnant Mini

LAURÉAT

Pax et le petit soldat
Sara Pennypacker
Ill. Jon Klassen
Ed. Gallimard

Le père de Peter doit s'engager dans l'armée et le jeune garçon sera recueilli par son grand-père, à cinq cents kilomètres de là. Mais avant cela, Peter doit abandonner Pax, son renard apprivoisé et compagnon depuis tant d'années. Alors qu'il lui rend sa liberté à l'orée d'une forêt, le cœur de Peter se déchire. Arrivé chez son grand-père, rongé par le remord et l'inquiétude, Peter va tout faire pour retrouver son renard tant aimé. De son côté, Pax doit se faire à cette liberté nouvelle. Apprendre à chasser, apprendre les codes de la nature et des autres bêtes sauvages, mais surtout, il veut retrouver son garçon. Roman à deux voix d'une intensité incroyable, nous suivons Peter et Pax à travers leurs yeux. L'amour qui lie ces deux êtres est magnifique, mais en temps de guerre, tout est difficile. Le voyage qu'ils entreprennent tous les deux est un voyage initiatique, fait de rencontres fortes, d'apprentissage en des temps où nul n'est épargné, mais où la solidarité rend l'humanité plus grande. Pax et le petit soldat est un roman (très joliment illustré par Jan Klassen) sur l'amitié indéfectible, un roman sur les sacrifices et les pertes qu'engendre la guerre chez les individus. Un roman sur la solidarité, l'amour, la différence, les préjugés, la nature... Quelle beauté!

 

NOMINÉS

Robot sauvage
Peter Brown
Ed. Gallimard Jeunesse

 

 

 

 

 

Momo T.1
Jonathan Garnier
Ill. Rony Hotin
Ed. Casterman

 

 


 

Baleine rouge
Michelle Montmoulinex
Ed. Hélium

 

 


 

 

Le Petit Poucet, c’est moi !
Mauri Christophe
Ill. Marie Caudry
Ed. Casterman

 

 

 

 


Carrément Passionnant Maxi

LAURÉAT

Sirius
Stéphane Servant
Ed. Rouergue

Une histoire qui se déroule dans un univers post-apocalyptique où le vivant a été frappé d'infertilité. Tout en haut d'un arbre, Avril et son petit frère Kid ont trouvé refuge dans une cabane, ils se tiennent à l’écart des villes et des hommes. Cet arbre est leur univers car être au sol est dangereux. Mais Avril est poursuivie par un passé douloureux: Darius et ses étoiles noires ont juré de la retrouver et, tandis qu’une centaine d’étoiles filantes embrasent le ciel chaque nuit et que la terre tremble par à-coups, Avril et Kid vont devoir partir en quête d’un endroit épargné par la fureur du monde. Le chemin sera semé de faim, de fatigue, d’ennemis, de pièges mais aussi de rencontres étonnantes, de découvertes, à commencer par Kid, qui semble développer une compréhension instinctive de la nature... Cette fiction renouvelle le genre de la dystopie, c’est une leçon de vie. La nature occupe une place importante et les animaux y sont des personnages à part entière, face à l’humanité, son égoïsme, sa cruauté, son aveuglement qui ont conduit la terre à la catastrophe. Elle nous donne à réfléchir à nos choix et aux dérives qui nous mèneraient au chaos. Ce récit d’aventures surprenant par l’inventivité que Stéphane Servant y déploie, est un hymne à la beauté du monde.

 

NOMINÉS

Toute la beauté du monde n’a pas disparu
Danielle Younge-Ullman
Ed. Gallimard

 

 

 

 

 

Jusqu’ici tout va bien
Gary-D Schmidt
Ed. École des Loisirs

 

 

 

 

 

Dans la forêt de Hokkaido
Eric Pessan
Ed. École des Loisirs

 

 

 

 

 

L’aube sera grandiose
Anne-Laure Bondoux
Ill. Coline Peyrony
Ed. Gallimard

 

 

 

 


Carrément Sorcière Fiction

LAURÉAT

Cœur de bois
Henri Meunier et Régis Lejonc
Ed. Notari

Un album qui se lit d'une traite, entre conte traditionnel et récit onirique, il vous bouscule, il vous chamboule. Un thème fort : la résilience. Aurore, jeune femme épanouie et sûre d’elle, se prépare pour aller rendre visite à un vieillard, reclus au fond de cette forêt qu'elle aime tant et dont elle affirme ne pouvoir se passer. L'histoire progresse, la forêt devient pesante mais le lecteur sent d'emblée chez elle une détermination farouche... Mais qui est ce vieillard au fond des bois et qui est-il pour elle ? Une révélation de taille attend le lecteur au fil des pages et apporte une dimension immense à l’histoire ! Henri Meunier nous offre un grand texte, bouleversant, jouant avec les ellipses et l'ambiguïté des propos. Ses dialogues sont d'une force redoutable. Les illustrations magnifiques de Régis Lejonc, oscillant entre le noir et le rouge, renforcent la part de mystère et donnent une lecture cinématographique truffée de références. Un album magistral, qui nous dit que grandir c'est aussi apprendre à dépasser ses souffrances. Apprivoiser ses peurs, c’est aussi s'affirmer.

 

NOMINÉS

De la terre à la pluie
Christian Lagrange
Ed. Seuil

 

 

 

Marta & moi
It’s raining elephants (Nina Wehrle et Evelyne Laube)
Ed. Notari

 

 

 

 

 

L’Hiver d’Isabelle
Jeanne Macaigne
Ed. MeMo

 

 

 

 

L’aube appartient aux pies
Thomas Vinau
Ill. Bertrand Salé
Ed. Motus

 

 

 

 


Carrément Sorcière Non-Fiction

LAURÉAT

Colorama
Cruschiform
Ed. Gallimard

Cruschiform nous convie à un fabuleux voyage au pays des couleurs: mauve, fauve, lait glaciaire ou fleur de sakura... nous perçons les secrets de ces nuances qui nous enchantent. D'où vient l'indigo? À quoi sert le brun de momie? Quel est le point commun entre une fraise et une feuille d'automne? Ce merveilleux nuancier nous donne à voir, à apprendre et à rêver l'univers poétique des couleurs grâce à cent trente-trois nuances soigneusement choisies par l'auteure. Marie-Laure Cruschi est une alchimiste. Sa dextérité d'illustratrice-graphiste n'a d'égale que sa connaissance des pigments. En véritable chercheuse-documentaliste, elle a compulsé les ouvrages spécialisés, les écrits de référence, les publications qui comptent, pour ne rien laisser au hasard et faire émerger des nuances subtiles, nommables et évocatrices, émergeant de notre mémoire individuelle et collective… Chaque double-page présente une nuance: une illustration et un paragraphe documenté à gauche, une pleine planche de couleur à droite. Les illustrations sont intenses et précises, composées à l'aide de contours définitifs et de superpositions. Ce qui aurait pu devenir chirurgical est en fait sensible, libre, inventif. Et pas question évidemment de transiger sur le traitement éditorial. Gallimard a sans aucun doute apporté beaucoup de soin à la fabrication de l'ouvrage !

 

NOMINÉS

Comment tout a commencé
Liuna Virardi
Ed. MeMo

 

 

 

Ta race, moi et les autres
Marie Desplechin
Ill. Betty Bone
Ed. Courtes et longues

 

 


 

 

Âme animale
Pablo Salvaje
Ed. Nathan

 

 

 

 

 

L’histoire de Ned Kelly
Marie-Eve de grave
Ill. Jean-Jacques de Grave
Ed. Hélium

 

 

 

 

 

 

À lire aussi

Prix Sorcières 2018 - Bibliothèques participantes

Lire l'article