Association
des Bibliothécaires
de France

Compte rendu JE sur Migrants et Bibliothèques en Auvergne

  mise à jour le 12 décembre 2018

   


LES MIGRANTS ET LES BIBLIOTHEQUES EN AUVERGNE

12/11/2018

JE accueillie par Clermont-Auvergne métropole (Médiathèque de Cournon).

Prolongement à Cunlhat

Organisée par G. DEBUS, S. GIRMA, V. MAURIN, N. DAGUILLON, S. DUBOIS, M. DAUMAS.

 

Sommaire :

1. La Cimade 2.  L'Accueil des migrants en bibliothèque 3. Ce qui est fait à Clermont-Auvergne métropole 4. Ce qui est fait à la Médiathèque du Bassin d'Aurillac  5. Projection, débat, témoignages, jeu

 

1. La Cimade 63 par Monique Guillot

https://www.lacimade.org/activite/permanences-daide/

Revenir sur les mots migrants, clandestins, réfugiés, jungle de Calais (exposition en ce moment à Croix de Neyrat sur le « Travail d'arabe »), mort en Méditerranée, hospitalité … des mots qui résonnent dans l'actualité

Il n'y a pas tant de gens que cela qui peuvent se permettre de quitter leur pays.

Voir la personne plutôt que l'étiquette sur son statut.

48 % des personnes qui se déplacent sont des femmes

Les migrants représentent 3.5 % de la population, % qui n'a jamais changé depuis 25 ans

66 % des migrants en Europe sont des Européens : il est nécessaire de tordre le coup aux préjugés

Plus de 5000 personnes meurent chaque année en traversant la mer.

Origine de la Cimade : guerre 1939

« Il y a de plus en plus d'étrangers dans le monde » !

Chaque personne étrangère a une singularité ; reconnaissance nécessaire de leur parcours individuel.

 

La Cimade a développé des services pour les femmes victimes de violence et sur les personnes malades.

Centre de rétention : lieu d'enfermement, avant que les personnes ne soient reconduites à la frontière

A venir : un lieu de rétention administrative à Clermont-Ferrand

Apprendre le français : vecteur indispensable pour accueillir les personnes

Chorale Migrants en cœur (Nevers)

Site de la Cimade : ressources et données interactives https://www.lacimade.org/regions/auvergne-rhone-alpes/

CESEDA : code qui régit l'entrée et le séjour des personnes migrantes

Parler du non-droit des étrangers

Demande d'asile : inscrite dans la DDHC

Parcours des migrants = parcours du combattant avec des cases inévitables et des cases "chance"

30 % des demandes d'asile (OFPRA) ont été acceptées en 2017 en France.

Les personnes déboutées peuvent se retrouver avec une obligation à quitter le territoire.

Possible de se voir attribuer une interdiction de retour sur le territoire français qui peut durer 5 ans.

Les seuls droits des personnes en situation c'est l'Aide médicale d'Etat ; pour toutes les autres prestations il faut 5 ans de présence régulière sur le territoire français.

Seuls les demandeurs d'asile ont le droit à être hébergés mais concrètement, ils ne le sont pas.

Attention différence logement et mise sous toit (comme dans un gymnase)

Réseaux associatifs essentiels.

Atelier de logement solidaire, Welcome, Page … : pour proposer de l'accueil

Les migrants n'ont pas le droit au travail, les étudiants ont un droit au travail occasionnel ; la scolarisation est obligatoire (l'établissement n'a pas à demander si la présence est régulière ou non)

 

Permanence juridique de la Cimade / hebdo :

entre 50 et 60 personnes chaque semaine

Demandes de titres de séjour et demandes d'asile

Compléxité des procédures pour des gens les plus vunérables et les plus éloignées des démarches adminsitratives en France, même pour les renouvellements.

Si perte emploi, divorce, les personnes titulaires perdent leur titre de séjour. Stress et anxiété très intenses.

L'OFPRA rejette 86% des demandes : Afghans, Albanais, Erythréens, Syriens, Congolais, Camerounais.

Police aux frontières à l'aéroport.

La Pologne veut « 0 » musulman, au nom de la défense de la chrétienté.

Beaucoup d'hypocrisie

300 000 habitants à dans l'agglo CFD : les migrants représentent une goutte d'eau

Des CADA peuvent venir pour proposer l'apprentissage du français et pour leur parler d'autres choses que de leurs papiers. Des gens qui n'ont aucun contrôle sur leur vie.

Tous les lundis Centre Richepin RESF

Cours de français pour les mineurs isolés

« Exil d'adolescent » film projeté mercredi 14 novembre à 20h salle Georges Conchon.

 

Carnet de voyage collectif réalisé par les mineurs de Clermont-Ferrand., disponible à la vente.

 

2. L'accueil des migrants en bibliothèques par Lola Mirabail

Présentation ici.

Lola Mirabail, conservatrice, directrice adjointe du SCD de l'Unicaen (Service de documentation en biblitothèque universitaire)

http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/65178-lecture-publique-et-immigrations-l-accueil-des-primo-arrivants-dans-les-bibliotheques-francaises.pdf

 

Mouvement de prise de conscience dans la profession sur le rôle des médiathèques dans l'accueil des migrants. Voir Manifeste sur la bibliothèque multiculturelle de l'IFLA (2006) « Une attention spéciale doit être accordée aux groupes qui sont souvent marginalisés ... »

 

Le public migrant : ce sont des publics

Nécessité pour les bibliothèques d'être connues des acteurs chargés de l'accueil des migrants.

Rôle civique, éducatif, social, culturel des bibs.

 

Constitution d'un fonds en langues d'immigration

Médiathèque André Malraux de Béziers : venue d'élèves allophones

Proposition de cours d'apprentissage du français

Rdv de dialogues inter-culturels

 

Politique d'un établissement pour la mise en place de services aux migrants : doit être mise en place pour la direction et formalisée

Calais : Tout le monde a le droit de venir à la bibliothèque mais tout le monde doit respecter les mêmes règles.

Egalité de traitement des personnes accueillies dans une bibliothèque mais possible d'offrir des services différents selon les particularités d'un public.

La bibliothèque est un lieu de rencontre pour toutes les communautés.

La bib de Montreuil : mise en avant d'une particuliarité d'une culture du territoire : intérêt pour ce qui est méconnu d'une culture.

 

Tendance à homogénéiser nos représentations / migrants. Diversité de profils et de parcours donc des besoins différents.

Connotations misérabilistes sur les migrants / alors que ce sont souvent des personnes de classe sociale assez aisée qui migrent.

 

Principales raisons du départ :

- regroupement familial (féminisation des populations qui migrent)

- études

- migrations humanitaires

- migrations économiques (c'est le n°1 en 1970)

 

Quand on a une population de migrants sur le territoire de la bib, nécessaire de savoir où ils en sont dans leur parcours.

Les mouvements migratoires bougent bcp ! Des personnes en transit n'ont pas les mêmes besoins que des personnes qui ont envie de s'installer sur le territoire.

Dana Diminescu sociologue chercheuse Migrations et numérique Telecom-Paris Tech

Voir ses travaux

 

Trois niveaux pour l'apprentissage du français :

- Professeur de français alpha (alphabétisation)

- FLE

- ASL : activités sociaux linguistiques

 

Contrat d'intégration républicaine (que doivent signer les migrants)

Faciliter l'intégration passe aussi par l'explication du fonctionnement du système administratif français

 

Bib de Vaux-en-Velin : lectures en plusieurs langues proposées par les habitants

 

A voir Jeudi 15 novembre « Les migrants sont une chance pour l'économie française »

Médiathèque de Chamalières

 

Se rapprocher des acteurs du territoire pour connaître la population migrante présente sur le territoire.

 

Voir référence du mémoire de LM : Outils pour développer un fonds documentaire pour l'apprentissage du français. Proposition de parcours pour l'apprentissage.

Les travaux du collectif belge Alpha : livres pour adultes de français facile.

Espace auto-formation (voir site BPI) pour l'apprentissage du français

Collection sur la vie pratique pour les démarches scolaires, adminsitratives … en France.

Savoir quelles sont les langues qui sont parlées sur le territoire, afin de cibler les acquisitions.

Constitution des fonds avec les migrants.

Voir la Bulac pour le catalogage des ouvrages en langues d'immigration

 

Dialogue inter-culturel

Voir bib du Queens à New-York

Bib municipale de Montreuil

Se faire connaître des partenaires : Possible partenariat avec France Terre d'Asile, avec les personnes en charge de l'apprentissage du français, CRI.

Bib Vénissieux : valises pour les migrants

 

Communication : des personnes de la communauté font connaître la médiathèque et ses services disponibles auprés des publics empêchés.

 

Voir les bibs de Vénissieurx, Noisy-le-sec...

Accompagner les équipes pour le dialogue interculturel, l'apprentissage des langues peut être un plus.

 

Boîte à outils Enssib sur l'accueil des migrants

Médiathèque du musée de l'immigration

 

Clermont Auvergne Métropole vient d'acquérir une Ideas Box.

Livres bilingue

Livres de photos

 

Importance des moyens dans les bibliothèques

Les bibliothèques peuvent être des lieux d'accueil pour les actions en faveur des migrants.

Association des bibliothèques de Seine_Saint-Denis

Bib Plaine Communes

 

3. Ce qui est fait à Clermont Auvergne Métropole par Cécile Vivier et Mathier Gradelet

 

Depuis & an et demi, afflux importants de migrants à la Médiathèque de Jaude.

lieu de refuge, lieu d'accueil, utiliser les prises électriques

communication difficile des bibliothécaires avec ces publics

nécessité de donner une réponse d'équipe

sensibilisation de l'équipe pour connaître ces publics

création d'outils de communication

création de partenariat

 

Assouplissement des procédures mais pourquoi uniquement ces publics (question de l'équipe), répondre à la réalité des situations donc des outils spécifiques

sensibilisation de l'équipe avec la venue de la Cimade, pour connaître les parcours des migrants

comprendre les mots en langue étrangère

identifier avec un drapeau sur le badge les collègues qui parlent une langue étrangère ; création de guide du lecteur bilingue (anglais, allemand arabe espagnol albanais russe et chinois), rencontre avec des professeurs de FLE, de langues étrangères, centre Flora (centre de traduction à Clermont-Ferrand). Guides mis en accès libre pour que les personnes puissent les prendre mais aussi une façon détournée de communiquer auprès des autres publics (préserver une cohabitation amicale des publics)

Traduction des procédures pour utiliser les services de la Médiathèque ; projet de signalétique avec des pictogrammes

Objectif : aboutir à une communication efficace (donc pas nécessaire de parler avec les bons mots de la langue mais réussir à se faire comprendre)

Différencier les partenaires ppur l'accompagnement au quotidien, pour la formation des publics, pour le traitement des questions techniques, pour la construction des politiques documentaires

Différence de temporalité entre le travail d'une administration et du monde associatif

Besoin de réactivité des équipes

Manque de personnel dédié au sein des établissements de lecture publique pour animer ces partenariats.

Gain en visibilité sur le territoire, relations qui s'est établie entre les différents acteurs ; réactivation de dynamique d'accueil, positionner la bibliothèque dans des enjeux socitaux importants.

Comment travailler cette questions en rapport avec les autres publics ? Comment anticiper ces situations de crise en amont pour préparer les équipes ? (Même question sur la dématérialisation).

Travail en réseau, gagner en transversalité

Médiathèque Jaude : 1300 personnes accueillies par jour ;1400m²

4. Ce qui est fait à la Médiathèque du Bassin d'Aurillac  par Julien Ségura et Hidayat Ahmady

Aurillac 55 000 hbts

Lieu de croisement des populations, d'attractivité, de désirs, de brassage important  

Pas de projet réfléchi par une politique au préalable. Croisement entre une volonté et des opportunités sur un territoire.

« des fois la vie fait que ... »

Début de la réflexion en 2012-2013

Demande stage d'Hidayat (mineur non francophone) reçu à la médiathèque (un jeune qui traînait avec des groupes de jeunes parfois bruyants) ; réunion et décision en équipe.

Hidayat a fait plusieurs stages puis en service civique (possible pour des ressortissants non francophones)

Conséquences très positives en termes de postures d'accueil, réflexions collectives de l'équipe, sur la perception de la Médiathèque de la part des habitants

 

Témoignage d'Hidayat, mineur arrivé d'Afghanistan à 16 ans, aujourd'hui en contrat à la Médiathèque. Beaucoup d'aide reçu de la part des bibliothécaires, utilisation+++ de la cabine d'auto-formation

Stage d'Hidayat : très important pour son apprentissage du français à la médiathèque ; ne pas forcément faire un pré-requis du fait de parler français pour accepter un stagiaire.

Travail de médiations (au pluriel) entre un public et des espaces, entre un public et des professionnels

 

Tout ce travail à Aurillac a permis de ré-enclencher à la Médiathèque le travail de formalisation autour du travail de médiation et de mise en place de partenariats.

Logique inclusive : essayer de travailler en pensant les services en prenant en compte les personnes qui ne viennent pas, on rend également service à tout le monde.

 

En cours actuellement : travail Facile à lire et à comprendre : travail avec l'ADAPEI, avec des formateurs, des adultes primo-arrivants et des personnes du secours catholique.

 

Si on veut on peut !

Commencer l'apprentissage par soi-même.

On partage les valeurs du service public mais une équipe doit échanger régulièrement autour des conceptions de chacun.e des membres de l'équipe.

 

5. Projection, débat, témoignages, jeu

Film « L'Atelier de conversation » réalisé en 2017 par Bernhard Braustein

 

Débat avec Raymond Macherel (équipe de distribution du film)

Jeu de l'Oie et témoignages « Parours d'un.e migrant.e »

Nous contacter / Nous suivre