Association
des Bibliothécaires
de France

Quelques lignes à propos du voyage en Midi-Pyrénées 18-19 septembre 2014

  mise à jour le 26 mai 2015

   


Première étape, la belle médiathèque de Mont de Marsan, bâtiment résolument contemporain, œuvre du cabinet d'architectes parisien archi5 représenté par l'architecte Jacques Sebbag associé à Borja Huidobro lauréats de multiples récompenses.

Pureté des formes, transparence et lumière, matériaux et design, contribuent à créer une identité forte. Son emplacement au milieu de la place d’armes, avec les rangées d’arbres, sur son socle de pelouse, lui confère beaucoup de force. L'ambiance du lieu, la signalétique particulièrement travaillée, le mobilier comme le patio à ciel ouvert ou la passerelle donnent une image renouvelée des médiathèques.

Les architectes ont trouvé leur inspiration à la fois chez Matisse dans le dessin des feuilles d’achante et chez Alto. Un carré parfait dans lequel le patio ressemble à un vase d'Alto inversé. Les espaces intérieurs sont totalement décloisonnés, superbement éclairés, entièrement ouvert sur la vie extérieure. On est à la fois confortable au cœur de la bibliothèque et en relation avec la ville.

Ce « bâtiment technique », comme le qualifie son directeur, avec sa « double peau » de verre et sa toiture végétalisée offre un confort de qualité quel que soit le temps.

28 agents toutes catégories assurent les 38 heures d'ouverture hebdomadaire plus une ouverture de 3h les dimanches après-midi de novembre à mars. Un programme d'animations gratuites tant pour les publics jeunes que pour les publics adultes permet de donner vie à ce bel écrin.

Pour l'ouverture en novembre 2012, la mise en place des collections de lecture publique a été privilégiée au détriment de la collection patrimoniale qui va être dès l'année prochaine à son tour définitivement installée et valorisée.

La « médiathèque du Marsan » s'est associée à la médiathèque départementale des Landes et propose à ses usagers de se connecter à « Medialandes.org ».

 

Deuxième étape du voyage, direction Pau, médiathèque André Labarrère.

La nouvelle médiathèque intercommunale, située en centre-ville, a été construite autour d'un puits de lumière et conçue à partir du concept de « bibliothèque 3ème lieu », a placé l'usager au coeur des collections.

Ouverte en juin 2012, elle fait partie d'un réseau de 10 bibliothèques avec carte unique gratuite : le réseau des médiathèques de l'agglomération Pau-Pyrénées.

Sur 5 niveaux, elle offre des espaces lumineux ; les mobiliers de couleurs gaies, l'unité du gris des sols, la dominante vert tilleul confèrent à ce lieu « un air de chez soi » qui donne envie de rester, de profiter des petits salons de lecture, de retomber en enfance pour lire allongé entre les petits éléphants, d’expérimenter les énormes coussins du coin Intermezzo, dédié aux adolescents.
Voilà quelques-uns des plaisirs que peut vous offrir cet établissement nouvelle génération.

En fait, le vrai défi de cette médiathèque est de proposer à ses usagers un vaste choix de mobilier de créateurs emblématiques de l'histoire du design (Charles& Ray Eames, Ronan & Erwan Bourroulec, Verner Panton, Ron Arad...). Ce mobilier esthétique et fonctionnel façonne l'identité du lieu et contribue à en faire un endroit beau, attractif et contemporain.

Une salle d'exposition de 198m², des lieux d'animation, un auditorium de 120 places qui s’ouvre sur un bel espace paysagé, complètent les trois plateaux thématiques de 1500 m².

Du point de vue des collections, l'offre est de 184 000 documents dont 16 000 CD et 7 000 DVD en plus des 400 titres de revues réparties en 11 pôles thématiques (vie pratique ; emploi-formation, loisirs,...)

50 personnes toutes catégories assurent les 32 h d'ouverture au public et l'ensemble des animations. Un espace actualités bénéficiant d'une entrée indépendante, permet au public d'accéder aux revues et machines à café de 10h à 18h tous les jours sauf le lundi (14-18h).

Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette médiathèque un lieu d'accès pour tous à la connaissance et à la culture. Seul bémol qui complique la vie des bibliothécaires, les salles publiques sont éloignées des espaces de travail interne et demandent la présence simultanée de 26 personnes malgré l’automatisation des prêts et retours,

 

Notre voyage se poursuit à travers un magnifique décor de montagnes et de vignes jusqu'à la Médiathèque des gaves à Oloron Sainte Marie.

Nous y découvrons avec enthousiasme l'architecture de cette bibliothèque en équilibre au-dessus des Gaves, dans un paysage verdoyant sur le site de la Confluence.

Pendant 20 ans la bibliothèque d'abord communale puis intercommunale a été hébergée dans les locaux de l'hôtel de ville et depuis juin 2009, elle a pris possession de ce lieu, ancienne friche industrielle. Le travail de l'architecte Pascale Guédot a été couronné par une équerre d'argent en 2010. Les abords et les liaisons par ponts vers la ville donnent un cachet exceptionnel au lieu. On se sent peu hors du temps, dans la nature au cœur d’un paysage, porté par le courant !

 

Le réseau de lecture publique de la Communauté de communes du Piémont Oloronais compte 24 communes et représentent 25 000 habitants. La médiathèque des Gaves en constitue la tête .

Elle est installée sur 2 étages soit 2700 m² de surface. L'entrée par le parvis mène directement aux postes d'accueil et de prêt/retour ainsi qu'à un grand plateau et à l’espace d’actualités.

La façade sur la rivière bénéficie de larges baies vitrées avec de nombreux coussins et poufs. Agréable une zone de lecture au calme et au plus de près de la nature, elle est propice également à la rêverie au fil de l'eau... !

Au niveau inférieur, un coin « Heure du conte » a profité d'un partenariat avec un lycée proche pour se parer d'un décor original produit par les élèves. On peut de là profiter de la vue et du déambulatoire qui fait le tour du bâtiment.

La collection est constituée de 40 000 livres, 10 000CD, 4500 DVD et une centaine d'abonnements. Un fonds local ancien et un fonds patrimonial riche de 11 incunables et d'un atlas Mercator de 1609 magnifique, entre autre...complètent cette offre de lecture et de loisirs.

Un programme d'animations variées est proposé tout au long de l'année : conférences, expositions, contes, rencontres d'auteurs...

Ouverte 30 heures par semaine, cette médiathèque compte 16 agents (soit 14,8 ETP) toutes catégories confondues.

 

Nous avons poursuivi notre chemin, avec quelques regrets,  mais aussi avec l'envie de découvrir enfin « le Pavillon blanc » médiathèque /centre d'art de Colomiers, à côté de Toulouse.

 

Là, de nouveau une bibliothèque étonnante et superbe par l’originalité de ses formes extérieures, sa blancheur, avec ce béton si doux au toucher. L’architecture intérieure évoque un décor de salle de théâtre. Les blancs et gris plus ou moins intenses s’harmonisent et créent une ambiance de calme dans un univers harmonieux et silencieux. L’étage « au balcon » abrite les collections de fiction, BD et documentaires dans des mobiliers fonctionnels derrière des colonnades qui façonnent les formes. Largement éclairée par un plafond vitré la lumière est particulièrement soignée.

On sent que des choix faits pour faire vivre l’art contemporain et la lecture publique ont été travaillés à tous les niveaux. A l’exemple de la charte graphique particulièrement sobre mais efficace, qui se décline partout dans les espaces mais aussi sur tous les documents de communications, sacs, carte de lecteurs, marque-page etc…D’immenses rideaux théâtraux habillent les murs et dissimulent un bel auditorium au même niveau que l’espace de prêt.

La programmation avec le centre d’art est commune, l’entrée de la salle d’exposition est aussi celle de bibliothèque. Certains personnels sont aussi communs, jusqu’aux bureaux open space. La médiation, le partenariat et la collaboration entre les différents acteurs, sont les maîtres mots du fonctionnement du Pavillon Blanc.

 

Le plaisir de la découverte d'endroits différents avec des spécificités soignées, le professionnalisme et la disponibilité des personnes qui nous ont accueilli tout à long de ces deux journées très intenses ont fait de ce voyage un vrai moment motivant, enthousiasmant, et nous donnent un petit goût de « reviens-y » !

 

En quelques images
de nouvelles photos sont sur les pages Flickr. Contactez sblim@voila.fr pour y accéder.

 

En quelques chiffres

Le Marsan
Ouverture 28 novembre 2012
56000 Habitants 4500 étudiants 17500 Inscrits.
Gratuité. 5000 m2
38 heures ouverture plus dimanches
http://www.fileasweb.fr/2013/06/17/la-mediatheque-de-mont-de-marsan/

 

Pau
Ouverture 2013
4 étages, 184 000 documents. 60 postes informatiques
http://mediatheques.agglo-pau.fr/

 

Oloron Sainte Marie
12 000 habitants , 2 700 m²
Architecte Pascale Guédot
5 à 10 Euros abonnement annuel
http://www.darchitectures.com/mediatheque-intercommunale-et-parvis-oloron-sainte-marie-a246.html

 

Colomiers
Architecture Rudy Ricciotti (5830 m2 , 1800m2 médiathèque)
Ouverture 2011
15 à 30 Euros pour abonnement annuel
130000 entrées à la médiathèque, 25 000 entrées au centre d’art
36 personnes + 2 agents de sécurité
http://www.pavillonblanc-colomiers.fr/files_omega/Dossier%20de%20presse%20ouverture%20du%20Pavillon%20Blanc.pdf
Pour des photos sur le site  FLICKR contactez sblim@voila.fr pour une invitation