Association
des Bibliothécaires
de France

Comptes rendus des boursiers du congrès

  mise à jour le 21 décembre 2017

   


Compte rendu de Julie HELOIN


Compte rendu de Julien VIDAL

Médiathèque municipale de Visan
Maison des associations - 197, avenue Général de Gaulle 84820 Visan

Bibliothécaire dans la belle campagne vauclusienne, j’ai eu la chance de bénéficier d’une bourse de l’ABF, et ainsi de pouvoir participer à son 63e congrès.

Au-delà du plaisir de rencontrer d’autres professionnels... et de profiter de quelques jours dans la Ville lumière, j’attendais beaucoup de la thématique de cette édition, Bibliothèques : inégalités territoriales et égalité des chances, qui questionne de façon déterminante la place et l’utilité des bibliothèques dans la société. Cette problématique était d’autant plus importante pour moi, qu’elle est totalement d’actualité avec les réalités et les enjeux que moi même et mes collègues en milieu rural vivons.

En bon élève, je suis arrivé tôt. Trop… À l’ouverture des portes, j’entre dans un grand hall, l’accueil est agréable - même de la part de la sécurité, ce qui n’est pas toujours le cas - les espaces sont bien aménagés, les explications claires ; on a même eu droit à notre pochette cadeau ! La première impression est très bonne.

Tout commence par les inévitables discours d’ouverture, dont celui de la nouvelle Ministre de la Culture, Madame Françoise Nyssen, qui suscite tant d’espoir dans la profession. Vibrant plaidoyer - parfois mystique - pour la lecture publique, la Ministre a annoncé quelques initiatives sans trop se mouiller sur les politiques que mènera son Ministère.

Une fois passé ces discours convenus, la conférence inaugurale de Philippe Estèbe a été par contre tout à fait stimulante, posant le contexte et ouvrant la voie aux différents rencontres, ateliers et débats à venir.

Pour le reste, le choix a été difficile à faire, tant les propositions et les sujets abordés paraissaient intéressants. Il fallait choisir, j’ai donc choisi !

J’ai jeté mon dévolu sur les rencontres suivantes :

  • Qui vient en bibliothèque ?
  • Services de proximité
  • Réforme territoriale
  • Le numérique : facteur d’égalité
  • La bibliothèque dans son territoire
  • Le réseau idéal n’existe pas

Pour résumer, les intervenants étaient tous intéressants et maîtrisaient leurs sujets. Les échanges étaient plutôt dynamiques, clairs et apportaient aux thématiques proposées des solutions ou des éclairages pertinents.

Le bémol, peut-être inhérent à ce genre de grand raout professionnel, la part congrue, voire l’absence, du point de vue et des réalités des petites bibliothèques et du monde rural. La lecture publique ne s’arrête pas aux frontières des villes, il existe même une vie dans les communes de moins de 10 000 habitants.

Cette expérience n’en demeure pas moins pour moi très enrichissante et stimulante. J’ai également eu la chance de rencontrer de nombreux autres professionnels, et de toucher à des sujets que je ne maîtrisais pas. Les animations étaient sympathiques, l’atmosphère générale chaleureuse.

Au delà du fait que l’organisation a été impeccable, ce congrès m'apparaît comme un moment nécessaire pour la profession, celui de la réflexion, de l’échange et de la proposition. Je participerai donc très certainement à d’autres congrès dans l’avenir.