Association
des Bibliothécaires
de France

Prises de position - 2006

  mise à jour le 13 juin 2017

   


8 décembre 2006
L’Association des bibliothécaires de France s’inquiète de diverses évolutions annoncées, qui seraient susceptibles de limiter l’accès de tous à la Bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe : 

  • réduction des horaires d’ouverture ;
  • création d’un pôle payant pour les étudiants et chercheurs ;
  • remise en question des acquisitions d’ouvrages en langue arabe.

L’ABF rappelle que la Bibliothèque de l’IMA est un maillon incontournable du paysage documentaire français, et un partenaire de référence pour l’ensemble du réseau. Elle souhaite qu’elle continue à être à même de remplir la plénitude de ses missions.


7 novembre 2006
L’Association des bibliothécaires de France a appris avec inquiétude la décision de la municipalité de Vence de retirer des collections de la bibliothèque le livre « Momo Palestine », de Robert Gaillot et Kheïra et Chérif Boudelal, publié en 2002 aux éditions Grandir.

Dans le quotidien Nice Matin du 18 octobre, le maire de Vence justifie cette décision par la nécessité de ménager la paix sociale. Ce livre, publié en 2002, n’a fait l’objet d’aucune interdiction, et n’a pas semble-t-il soulevé de débat particulier lors de sa parution.

L’ABF rappelle son attachement à la liberté d’expression et à la liberté pour tout citoyen de trouver dans sa bibliothèque des documents présentant des points de vue diversifiés, tel qu’il est exprimé dans le code de déontologie qu’elle a adopté en 2003 : « ne pratiquer aucune censure, garantir le pluralisme et l’encyclopédisme des collections ». Elle défendrait de la même façon, s’il était mis en cause un ouvrage présentant un point de vue différent de celui des auteurs de Momo Palestine.


18 octobre 2006
L’ABF soutient la position de l’IFLA concernant le sort des manuscrits du Bade-Wurtemberg

L’Association des bibliothécaires français s’inquiète vivement du projet de vente par le gouvernement de Bade-Wurtemberg de la collection de manuscrits de la Badische Landesbibliothek à Karlsrühe. Elle s’associe pleinement à la position exprimée par le président de l’IFLA, Monsieur Alex Byrne"

L’IFLA s’inquiète du sort des manuscrits du Bade-Wurtemberg

Le Docteur Alex Byrne, président de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des institutions (IFLA), a exprimé sa consternation après avoir eu connaissance du projet de vente des manuscrits de la Maison de Bade par le gouvernement provincial du Bade-Wurtemberg, dans les termes suivants : « La communauté des bibliothèques et des archives est vivement choquée par la proposition du gouvernement de Bade-Wurtemberg de vendre toutes les œuvres acquises avant 1872, soit 3500 volumes sur 4200, de la collection de manuscrits de la Badische Landesbibliothek à Karlsrühe. Cette collection sans rivale comporte des trésors majeurs qui sont arrivés des monastères en 1803, et qui représentent des sources essentielles pour l’histoire du commerce et du développement culturel en Europe. Elle n’est pas seulement un trésor pour le Bade-Wurtemberg et l’Allemagne, elle fait partie du patrimoine mondial. Elle doit de ce fait être protégée. La collection comprend des manuscrits richement décorés, un livre d’heure enluminé qui a appartenu à l’archiduc Christoph I de Bade (1490), le livre de prières de Susanna von Brandenburg-Ansbach-Kulmbach, des lectionnaires médiévaux provenant du monastère de Reichenau, et un Évangile de Saint-Pierre (ca.1200). La plus grande partie provient des bibliothèques de monastères de la Forêt Noire, du Haut-Rhin et du lac de Constance, qui ont été acquis quand les bibliothèques des couvents ont été expropriées en 1803. Ces manuscrits sont des témoins du développement religieux et social dans la région. Il semble que cette vente soit destinée à financer la conservation et l’entretien du château de Salem, dernier château de la Maison de Bade. Si cet objectif est en lui-même légitime, il ne doit pas être poursuivi aux dépens de cette importante collection de manuscrits.

La Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des institutions en appelle au gouvernement du Bade-Wurtemberg pour qu’il abandonne le projet, et qu’il manifeste à nouveau son engagement de préserver la mémoire historique du Bade-Wurtemberg, qui s’appuie sur les sources de la collection de manuscrits de la Badische Landesbibliothek.


27 février 2006

Suite à l’annonce de la fermeture de la bibliothèque de Clamart, l’ABF tient à rappeler son attachement à l’action menée par la Joie par les livres.

 Communiqué